Bébé refuse de manger : posez-vous les bonnes questions !

Peu de personnes oseront dire qu’ils regrettent d’avoir eu des enfants. La raison est simple : c’est une réelle bénédiction. Pourtant, s’en occuper peut parfois être assez difficile surtout quand il s’agit du premier. Le refus de manger du bébé est l’un des problèmes que les nouveaux parents rencontrent le plus souvent. Aujourd’hui, nous allons voir les raisons qui peuvent pousser votre bébé à réagir de cette manière.

bébé

Est-il peut-être fatigué ?

Les nourrissons ont un rythme de vie très régulier. Mais au fur et à mesure qu’il grandit, la quantité de lait qu’un bébé ingurgite augmente également.

Au début de chaque changement, le rythme de sommeil peut aussi s’en retrouver perturbé. En fait, le temps qu’il passe éveillé va également durer plus longtemps.

Quand un bébé est éveillé, il passe son temps à jouer. Or lorsqu’il s’amuse beaucoup, il va logiquement se fatiguer à un moment donné.

La fatigue intense entraîne alors indubitablement une envie de dormir. Si cela se passe à l’heure habituelle du repas, il est alors normal qu’il n’ait pas envie de manger.

Dans ce cas-là, il faut le laisser dormir un peu. Et ensuite, il se réveillera assez vite lorsque la faim se fera ressentir.

Le bébé a-t-il peur?

Au fur et à mesure de sa croissance, le régime alimentaire d’un bébé va varier. Après l’accouchement, il se nourrit d’abord exclusivement de lait, maternel ou en poudre, pendant 4 mois.

Ensuite, vous avez la possibilité de lui donner quelques aliments semi-liquides comme les petits pots. C’est après 6 mois et l’apparition des dents que vous pouvez donner des aliments solides à un bébé.

Comme il est habitué à des aliments liquides, votre bébé peut être effrayé par la vue de gros morceaux d’aliments. Et cela va le pousser à refuser d’ouvrir la bouche.

C’est un système dirigé par l’instinct de survie de l’enfant, car il sent qu’il peut les avaler de travers. Pour apprendre à un bébé à manger des aliments solides, on doit commencer par les couper en petits bouts. De cette manière, il apprend à utiliser ses dents tout doucement.

bébé

Les dents de votre bébé poussent-elles ?

La poussée dentaire varie chez chaque enfant. En principe, elle commence à 6 mois pourtant elle peut arriver dès 3 mois. Pour les signes, les inconforts sont nombreux chez certains alors que pour d’autres, la poussée dentaire passe inaperçue.

Ce qui est sûr, c’est que le refus de manger est un signe à prendre en compte. En effet, c’est un des signes les plus fréquents de la poussée dentaire chez un bébé.

Les douleurs et les démangeaisons peuvent être insupportables pour un bébé. C’est pourquoi il peut refuser tout aliment. Pour soulager l’inconfort de la poussée dentaire, vous pouvez masser délicatement les gencives avec une brosse à dents pour bébé.

Votre bébé n’est-il pas à l’aise ?

En grandissant, un bébé peut avoir son petit caractère. Il peut arriver qu’il refuse d’être tenu en permanence dans les bras de quelqu’un pour manger. Pour se faire comprendre, il va alors refuser de manger.

La solution est très simple : il suffit de le laisser manger à table comme tout le monde. Pour cela, il faut un accessoire adéquat, il peut s’agir d’un rehausseur de siège.

Vous pouvez trouver d’excellents modèles sur le site Machaisebebe.com. Il suffira de le poser sur une chaise et le bébé pourra être au même niveau que toute la famille.

Click here to add a comment

Leave a comment: