Logement d’étudiants en France : tout ce qu’il faut savoir

Quand vous envisagez de poursuivre vos études en France, il va aussi falloir penser où vous logerez. En effet, habiter loin du cocon familial est le premier pas vers le monde adulte. De quelles options disposent donc un étudiant étranger concernant son logement en France ? Voici quelques éléments de réponses à vos questionnements.

Résidence universitaire

Quelques conseils au préalable

Dès lors que vous avez enclenché les procédures pour poursuivre vos études en France. Il ne faut plus tarder pour vous trouver une habitation.

En effet, vous n’êtes pas le seul à avoir cette nécessité. Si vous voulez obtenir un logement décent, il va falloir vous y prendre le plus tôt possible.

Cette procédure peut se faire à distance et ne nécessite pas que vous soyez déjà en France. Parcourez déjà les annonces et familiarisez-vous avec les termes techniques.

Vos recherches se feront bien évidemment en fonction de votre budget. Le logement qui attire le plus les étudiants reste cependant le studio.

Renseignez-vous également sur les loyers en cours. Si les prix annoncés sont trop bas, méfiez-vous, cela peut-être une arnaque.

En ce qui concerne Paris, le prix moyen d’une chambre en résidence universitaire du CROUS tourne autour de 400 euros. Vous devez compter un minimum de 800 euros pour un studio. Les prix sont réduits de moitié pour les autres localités.

Ces montants vous font un peu peur ? Pas de panique, vous pourrez vous appuyer sur des aides financières de la CAF. Il s’agit de la Caisse d’Allocations Familiales. Cette allocation vous permettra de vous acquitter de votre loyer.

Axez plutôt vos recherches sur des logements meublés mis en location. Cela vous évitera les dépenses liées à l’installation.

Sinon, vous pouvez toujours aller sur le site Etudiantenfrance.com pour savoir comment meubler votre logement à moindre coût.

Enfin, toujours pour éviter les mauvaises surprises, n’effectuez jamais de transactions monétaires par avance. Pour cela, attendez d’abord d’avoir votre contrat en main.

Cité universitaire

Les différentes options existantes

Pour faciliter votre installation en France, l’établissement dans lequel vous êtes inscrit pourra certainement vous renseigner.

D’ailleurs, s’il s’agit d’une grande école, il est même fort probable qu’elle dispose d’une infrastructure destinée à cet effet.

Sinon, il existe deux principales manières de se loger pour un étudiant en France.

La première option consiste à trouver abri auprès de résidences ou de foyers. La seconde alternative est de choisir un parc immobilier proposé par une agence immobilière ou un particulier.

Le premier choix offre de connaître la vraie vie en communauté estudiantine. Les logements proposés peuvent aussi être déjà meublés. D’autre part, les loyers sont abordables.

La décision d’habiter dans un local en aparté permet quant à lui de se partager les charges avec d’autres personnes.

Il est courant que les étudiants aient recours à la collocation. Il se peut aussi que l’étudiant préfère loger chez l’habitant comme on dit.

Pouvoir compter sur un garant

Une des obligations d’un étudiant est de se trouver un garant. C’est une personne qui se porte caution pour payer le loyer en cas d’impossibilité de la part de l’étudiant.

C’est une procédure à remplir que ce soit pour un étudiant français ou étranger.

Sachez que le garant doit être de nationalité française. Autrement, une solution pour le loyer réside aussi dans le visa VISALE.

C’est en fait une caution locative gratuite octroyée pour la location d’un appartement ou une chambre en résidence universitaire.

Click here to add a comment

Leave a comment: