• Home  / 
  • Bien-être
  •  /  Lutter contre la transpiration sous les aisselles

Lutter contre la transpiration sous les aisselles

Pour lutter contre la transpiration en général, il existe sur le marché de nombreux produits anti-transpirants, on trouve des déodorants sous toutes les formes, en bombe, en sticks, en spray, des anti-odeurs et des anti-traces, des hydratants, le choix ne manque pas, mais qu’en est-il de leur réelle efficacité ?

transpiration-femme-aisselles

D’où provient la transpiration ?

Ce sont les glandes sudoripares qui sont responsables de la transpiration, elles fabriquent la sueur, elles évacuent les excès de chaleur sur la surface de la peau ce qui se voit à l’extérieur par des gouttelettes d’eau qui ruissellent.
Sous les aisselles, il existe les glandes apocrines, ainsi c’est une particularité car ces glandes fabriquent une sueur plus huileuse et plus laiteuse qui est un hydratant naturel.
Les personnes qui transpirent le sont à des degrés très variés, des personnes transpirent peu et d’autres transpirent énormément, cela peut vite devenir un complexe et une grande gêne !

Les produits anti-transpirants

Parmi les produits anti-transpirants et notamment pour les aisselles, de nombreuses personnes utilisent des déodorants.
Il faut savoir que si le déodorant lutte contre les odeurs liées à la transpiration, il ne lutte absolument pas contre la transpiration.

Un déodorant est composé d’agents anti bactériens ou antiseptiques qui luttent en effet contre les odeurs, mais il faut bien se dire que ces bactéries sont aussi d’origines corporelles, le déodorant améliore ainsi votre odeur mais n’interviendra nullement dans le processus de la transpiration.
Dans les déodorants on peut trouver de l’alcool, peut recommandé pour les peaux sensibles, des agents antibactériens (sel de zinc) et aussi de l’aluminium.
Pour tous les produits anti-transpirants, on peut considérer qu’on utilise alors des produits à base d’aluminium, ce matériau permet de boucher les pores par lesquels s’évacue la sueur, un déodorant en général ne devrait pas disposer de plus de 0,6 % d’aluminium mais de nombreux fabricants ne respectent pas la consigne, donc la prudence s’impose tout de même.
Parmi d’autres produits anti-transpirants, réservés aux aisselles, on conseille très souvent l’usage de la pierre d’alun, mais elle est bien loin de faire l’unanimité.
La pierre d’alun se présent sous deux formes, la pierre d’alun naturelle qui ne semble pas très efficace et puis il y a aussi la pierre d’alun de synthèse faite à base d’ammonium Alun et elle semble présenter les mêmes dangers requis à l’aluminium donc encore une fois la vigilance est de rigueur.

Point général des anti-transpirants

Il faut savoir que tous les produits industriels et anti-transpirants ne sont pas inoffensifs, le meilleur remède contre la transpiration et bien, reste la serviette hygiénique que l’on place sous les aisselles, ce sont des serviettes autocollantes à placer au niveau des aisselles et qui absorbent ainsi la transpiration évitant les auréoles visibles sur les vêtements.
Il faut savoir aussi, que plus vous consommez de l’eau fraîche ou des boissons glacées et plus vous transpirerez. Pour le bicarbonate de soude également recommandé, celui-ci laisse des traces blanches disgracieuses sur vos vêtements donc il vaut mieux l’éviter.
On peut procéder à des injections d’acide hyaluronique qui est introduite dans les glandes, cette solution s’avère efficace, mais le seul problème reste le coût car c’est assez cher !
Pour le rasage des poils sous les bras, certains vous diront qu’il ne faut pas se raser car les poils représentent une barrière contre la transpiration, d’autres diront au contraire qu’il faut se raser car les poils retiennent la transpiration et accentuent les odeurs, tout cela est véridique, mais chaque personne, selon son degré de transpiration jugera ainsi de la meilleure méthode à adopter.
En conclusion, il n’existe guère de remède véritablement efficace contre ce phénomène naturel que représente la transpiration, on note qu’il existe des solutions provisoires mais pas encore de remède miracle !

Click here to add a comment

Leave a comment: