• Home  / 
  • Bien-être
  •  /  Hémorroïdes à l’adolescence : les bons réflexes à avoir

Hémorroïdes à l’adolescence : les bons réflexes à avoir

Les hémorroïdes ne sont pas faciles à gérer et touchent de plus en plus de personnes pour des raisons diverses dont, principalement, la mauvaise hygiène de vie qu’on a !

Même si c’est assez rare, les hémorroïdes touchent les bébés et les adolescents. Dans le premier cas, c’est aux parents de gérer ceci et ça reste très exceptionnel. Dans le deuxième cas, si on n’a pas de bons réflexes, ça peut devenir un vrai enfer pour l’adolescent.

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont en fait des veines qui entourent l’anus et assurent la circulation sanguine dans cette partie. Ceci dit, quand on dit hémorroïdes, on parle rarement de ces veines et on entend surtout par ce terme la maladie qui touche ces veines.

Cette maladie en question est une inflation des veines hémorroïdaire qui peut se compliquer avec le temps. Ce n’est pas une infection mais juste une petite stagnation du sang à cause d’une mauvaise circulation.

Le problème c’est que si on n’a aucune idée des bonnes et des mauvaises habitudes, ça risque de dégénérer et de donner place à des complications plus difficiles à gérer et dont la guérison peut s’avérer longue et dure.

Avoir des hémorroïdes quand on est adolescent, les vraies causes !

Quand un adolescent souffre d’hémorroïdes, il voit sa vie comme un enfer. Ça la touche sur tous les plans à commencer par sa santé jusqu’à sa vie sociale. Il faut savoir que chez l’adolescent, les hémorroïdes n’ont pas les mêmes causes que chez les adultes.

En voici les principales causes :

Les causes communes :

Il y a des causes communes aux adolescents et aux adultes comme l’hérédité, les aliments trop épicés ou la mauvaise hygiène. Mais, ce n’est pas parce qu’on a les gênes pour avoir des hémorroïdes qu’on les a.

D’ailleurs les hémorroïdes se manifestent surtout à un âge très avancé. Pour les adolescents, les causes sont très variables !

Les causes liées aux adolescents en particulier :

La puberté :

C’est la cause la plus importante vu qu’on n’a aucun contrôle dessus. La puberté est synonyme de changements hormonaux très poussés. Le corps entier est chamboulé et à cause de ces changements, l’adolescent se trouve plus à même de développer des hémorroïdes.

L’activité sexuelle :

A cet âge, les adolescents bouillonnent d’énergie sexuelle et ont besoin de faire toute sorte d’expérience afin de se découvrir et de s’épanouir. Toutefois, cette période est connue par la multiplicité des expériences et des pratiques.

Sans expérience ni assez de connaissances dans le sujets, les adolescents se lancent dans l’expérience du sexe anal sans pour autant prendre les précautions nécessaires que ce soit pour la protection ou la lubrification.

De mauvaises habitudes alimentaires :

Les adolescents ont tendance à manger trop épicés et trop gras en raison de leur attirance envers les fastfoods. Contrairement aux adultes, ils ne se soucient pas de leurs poids ou de leurs santés. Ces aliments néfastes pour le corps entier aggravent le problème.

De plus, les ados ont tendance à abuser de l’alcool qui ne fait qu’augmenter le risque et d’aggraver le problème s’il est déjà installé.

Les mauvais vêtements :

A l’adolescence, on aime porter à la mode et être à la pointe comme ses semblables. Or, quand la mode est aux vêtements serrés, ce n’est pas ce qui va aider à diminuer la pression sur la région anale et soulager les hémorroïdes.

Eviter d’avoir des hémorroïdes quand on est adolescent, c’est possible !

C’est embêtant de faire attention quand on est adolescent et pourtant il le faut si on veut éviter ce mal.

Tout d’abord, il faut agir sur les causes directement en évitant d’abuser de la mauvaise alimentation et en faisant du sport. Il faut aussi éviter autant que possible les vêtements synthétiques et surtout pour les sous-vêtements.

Généralement, les adolescentes aiment porter de la lingerie en dentelle, pourtant, il serait préférable pour opter pour du 100% coton et de laisser cette lingerie pour les occasions spéciales.

En été, la plupart des ados passent leurs journées en maillot de bain ou le portent sous les vêtements. C’est une très mauvaise habitude ! Tout d’abord parce que c’est plus serré que les sous-vêtements et ensuite parce que c’est humide !

Ceci dit, la cause majeure pour les adolescents est la puberté. Dans ce cas, il faut en parler à ses parents et aller consulter un médecin. Il ne faut pas avoir peur de recourir à des recettes de grand-mère même si on est accro à la nouveauté !

Adolescent avec des hémorroïdes, que faire ?!

Il arrive toutefois d’avoir des hémorroïdes quoiqu’on fasse. C’est surtout à cause des gênes sur lesquels on n’a aucun contrôle ! Mais, il existe toujours une solution quand les hémorroïdes s’installent à l’adolescence !

Il faut tout simplement avoir de bons réflexes pour se soigner :

S’armer de patience :

Sachez que les hémorroïdes ont tendance à disparaître tous seuls et qu’il faut tout simplement laisser à votre corps le temps qu’il lui faut pour guérir. Ceci dit, il ne faut pas continuer à faire les choses qui ont mené à cet état.

Ne pas s’acharner dessus :

Ça gratte et ça fait mal ! Mais, il ne faut pas se gratter ou prendre n’importe quel médicament pourvus que ça soulage. Il faut prendre son mal en patience et éviter d’y toucher sauf pour s’enduire de crèmes anti-hémorroïdaires.

Changer de vêtements :

Il faut absolument opter pour des vêtements amples et doux avec des matières naturelles pour ne pas irriter la zone. Se changer de vêtements plusieurs fois par jour surtout en été pour rester propre et frais est une bonne idée aussi.

Il ne faut surtout pas oublier les sous-vêtements qui protègent contre le frottement avec le pantalon ou les saletés de l’air si l’on porte une jupe ou une robe.

Des fibres !

C’est la règle et la base de l’alimentation afin d’éviter la constipation. D’ailleurs, pendant la crise, il faut absolument interdire les épices et manger autant qu’on peut de fibres végétales. Mangez autant de salade que votre corps accepte.

Et… les trucs qui soulagent !

On ne va pas parler de médicaments mais de recettes toutes simples et qui procurent un soulagement presque immédiat !

La glace :

Mettez un sac de glace entouré de linge propre sur la zone pour atténuer la douleur et calmer les démangeaisons. Ça marche vraiment mais pour un temps assez court.

Le bain de siège :

Il faut en faire au moins deux fois par jour. Vous pouvez y ajouter de la camomille ou de la lavande, voire de l’Aloès Vera pour plus d’efficacité.

Du lubrifiant :

Dans cet état, il vaut mieux éviter toute activité sexuelle comprenant cette zone et utiliser le lubrifiant pour d’autres finalités. Il suffit d’en mettre au moment des selles pour diminuer la douleur.

Enfin, il ne faut pas hésiter à en parler et à aller consulter le plus vite possible pour éviter d’autres complications pouvant mener jusqu’à un inconfort qui dure plus longtemps.

Click here to add a comment

Leave a comment: