• Home  / 
  • Déco
  •  /  Connaissez vous les plantes dépolluantes ?

Connaissez vous les plantes dépolluantes ?

Connaissez-vous les plantes dépolluantes ?
Effectivement, parmi les plantes, certaines d’entre elles assainissent l’environnement, ainsi, elles apportent une belle touche verte à vos intérieurs mais en plus elles rendent l’air plus pur.
Cette découverte est née des expériences de la NASA, ainsi, découvrez ces plantes aux vertus dépolluantes.

plantes-depolluantes

plantes-depolluantes

Une expérience NASA pour votre santé

Les diverses expériences et études de la NASA menées dans les années 1980 se sont intéressées au recyclage de l’air dans les navettes spatiales, c’est ainsi que les chercheurs ont découvert que de nombreuses plantes avaient des vertus dépolluantes et assainissaient l’air ambiant. Les plantes absorbent les nombreuses particules néfastes et ce lorsqu’elles respirent, elles les amènent jusqu’à leur racine pour les détruire à l’aide des micro-organismes présents dans la terre. Les effets se sont faits reconnaître immédiatement après quelques jours après avoir installé les différentes plantes.

Ainsi, tout comme dans les navettes spatiales, pouvoir assainir l’air de la maison est agréable, car on ne peut pas imaginer à quel point l’air intérieur est pollué.

D’après une étude menée en 2007, les composés organiques volatiles dans un logement sont au nombre de 18, les teneurs nocives sont plus élevées dedans que dehors.
Parmi ces composés on compte le formaldéhyde qui se trouve aussi lors de la combustion des cigarettes, des cuisinières à gaz, des bougies et aussi présent dans de nombreux produis d’entretien et même des produits de cosmétiques.

Faire son choix parmi les plantes dépolluantes

Parmi les plantes dépolluantes vous pouvez sélectionner l’Azalée, une plante qui peut exterminer l’ammoniac contenu dans les produits dégraissants.
Les plantes dénommées chlorophytum ou potos présentent l’avantage de supprimer le monoxyde de carbone qui se dégage notamment de tous les appareils qui fonctionnent au gaz ou au fioul.
Un Ficus, s’occupe quant à lui du formol contenu dans les matériaux isolants ou les colles de moquettes.
Le Lierre, filtre les solvants des peintures alors que le Phylodendron et le syngonium s’occupent du formaldéhyde.
La plante Fougère de Boston s’hydrate et rejette beaucoup d’eau, ainsi elle assure à elle seule la santé des autres plantes environnantes en rejetant beaucoup d’eau ce qui augmente ainsi le taux d’humidité de la pièce où la plante se trouve.

On parle ici des plantes qui ont fait leurs preuves, mais d’autres existent encore, aussi, pour dépolluer, il est possible d’associer plusieurs de ces plantes en même temps. Une plante s’entretient, il convient de bien l’arroser, plus une plante produit de l’humidité et plus les polluants sont détruits. Il faut naturellement rester raisonnable car trop de plantes pourrait aussi en tuer certaines.

L’efficacité des meilleures plantes dépolluantes

Le principal programme sur la phyto-épuration de l’air a été mené par Phytair.

Cette étude a bien confirmé les propriétés épuratrices de certaines plantes, ces études ont été poursuivies ensuite en laboratoires.
De ces recherches, les découvertes faites ont prouvées que les substrats et leurs micro-organismes, les feuilles, et l’hygrométrie jouaient un rôle favorable pour éliminer les polluants de l’air ambiant.
Un autre projet né en 2010 par Phyt’office est lancé pour confirmer les vertus dépolluantes des plantes d’intérieur, cette étude a été faite dans un bureau en condition réelle.
De cette façon les mécanismes de dépollution ont ainsi été mieux cernés bien que l’efficacité réelle fût discutée…
De ce fait, l’argument en tant que plante dépolluante n’a pas été validé scientifiquement.
En effet, les scientifiques ont estimé que la plante par elle-même ne joue pas un rôle crucial ce sont plutôt les micro-organismes de la plante qui agissent, le système racinaire présente donc la capacité de détruire des composés chimiques et ce, de façon plus ou moins efficace selon les plantes.

Click here to add a comment

Leave a comment: